Après avoir exploré la thématique de l’eau, Agata Jarosova s’attache aux photographies de corbeaux de l’artiste japonais Masahisa Fukase : photos qui déploient toutes les nuances de gris et noir pour rendre compte de volatiles tout à la fois solitaires et menaçants, immobiles ou rassemblés en envol dans des paysages de fin du monde.

Note d'intention
Sa présence
Plan serré. Un sol, légèrement saupoudré de neige. Des empreintes. Silence.
Dans leur regard, les images filent comme dans un film…
Contemplons leurs moindres mouvements. Pause !  Regardez ces détails. Play. Attendez… Zoomez sur ce passage. Regardez leurs griffes ! Si robustes ici mais si légères là-bas. Changez ! Plan large. Cette créature va-t-elle traverser la fumée noire ? Tout à fait. Elle s’étouffe ? Non, elle continue. On la perd… Suivez la ! Hors champ.
Changez vite de point de vue. Ils sont tous sur l’eau, flottent sans aucun effort, Ils se laissent porter par le mouvement des vaguelettes, sans tensions ni distractions. C’est étrange, ils sont là, comme si le temps n’existait pas.
Point de départ

« L’ambiance inquiétante, sombre, de la série de photographies « La Solitude des corbeaux » de Fukase, dans un paysage perturbant, est une grande source d’inspirations. La solitude, la menace, l’étrangeté mais aussi une certaine faiblesse sont présentes dans ces photos d’oiseaux si intimidants. Comme si elles avaient été prises sur une autre planète où ce n’est pas l’homme qui serait à sa place, mais le corbeau. »

 

« Je veux travailler la gestuelle de l’oiseau, saccadée, précise, minimaliste. Je porte une grande attention à la posture générale ainsi qu’à mon buste, mes bras, mes mains et mon regard qui selon moi transmet l’essentiel au public. »

Biographie

Agata commence la danse classique à l’Académie préparatoire du Théâtre national de Prague. Elle rejoint à l’âge de onze ans le conservatoire de Madrid (Comandante Fortea) en danse classique. En 2011, elle étudie une année au conservatoire de Prague. Elle s’oriente ensuite vers la danse contemporaine au conservatoire de Boulogne-Billancourt où elle obtient son DEC.

Répétitions en studio
Le filage en studio de création
Les autres projets