Note d'intention
Un solo, une lutte contre cette société moderne qui nous annihile. Système axé sur le gain et la rentabilité, écrasant les fragiles et les rêveurs. C’est le refus d’être synchronisée avec un monde malade. C’est un combat contre cette course constante, une bataille contre l’accélération et la pénurie de temps. Constamment happée par une ligne centrale dans l’espace, le « droit chemin », je cherche à m’en défaire par des échappées, des pulsions de vie, alliant chutes, répétitions, décomptes et essoufflement. Et dans cette sensation qui m’oppresse autant qu’elle me rend combative, un hommage à Quentin, ami révolutionnaire, qui a su prendre le temps et qui n’a jamais abdiqué.
Point de départ

« Pour créer ce solo, j’utilise tout d’abord mon regard intérieur, je suis à l’écoute de mes sensations. J’utilise aussi une caméra pour me filmer. Pour le moment, personne n’a vu mon solo, j’ai besoin de travailler seule pour ne pas me laisser influencer par les avis extérieurs, je cherche à rester au plus proche de mes envies primaires. »

Biographie

Jeanne est formée au conservatoire d’Avignon en contemporain, modern jazz et classique, de 2010 à 2013. Elle intègre ensuite la formation de Kilina Crémona en technique Cunningham pendant deux années à Lyon.

Répétitions en studio

« J’apprends à ne pas tout dire. Cinq minutes c’est très court. On nous donne des possibilités de scénographie, lumières, etc. Alors forcément je suis tentée de créer, j’ai envie de m’étaler. Mais j’apprends à en garder pour plus tard. Ce solo n’est qu’une petite partie d’une chose bien plus vaste. »

Le filage en studio de création
Les autres projets