Composition de Workers Union

Workers Union avance… Aurélien Richard la compose, telle une partition dansée. Les danseurs répètent des mouvements en cercle : des figures qui forment un manège, à l’image des manèges que l’on retrouve dans les ballets classiques… et une course qui l’entoure. Chacun propose sa danse, qui à la fois révèle son individualité et intègre les accents propres au chorégraphe. Les phrases s’apprennent et s’enchaînent dans un timing précis, seconde par seconde : début d’une marche en ligne à 4’22 », signal à 4’57 »… Pour aider les placements et les enchaînements, deux décompteurs sur écran sont installés de part et d’autre du plateau et font défiler le temps accordés sur la musique.

Cette journée du vendredi 11 mars, un premier filage a lieu de 0’00 » à 6’48 ». Avant de prendre le plateau, Aurélien fait réécouter la musique aux danseurs.

Notes Aurélien Richard, Workers Union   Notes Aurélien Richard, Workers Union

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *