Réactivation d’une notation / Der Titan

Christine Caradec, danseuse, enseignante et notatrice Laban, a déjà reconstruit la partition de Rudolf Laban pour Der Titan. Croisant les différentes sources, notamment les notations du chorégraphe (1927) et cinétogrammes d’Albrecht Knust qui fut son discipline et successeur (1928), elle a permis une première reprise de la pièce en 2010 par le groupe de danseurs amateurs Sillages, à Nice.

Elle reprend aujourd’hui ce travail pour le transmettre aux étudiants du CNDC qui vont découvrir non seulement une pièce chorale du début du XXe siècle mais aussi l’univers de la notation et de l’écriture du mouvement.

Extrait des notes chorégraphiques et croquis de mise en scène de R. Laban (1927) / source CNDExtrait des notes chorégraphiques et croquis de mise en scène de R. Laban (1927) / source CNDCinétogrammes d’Albrecht Knust de 1928 / source CND

Voici deux documents de Der Titan. Ce sont des informations relatives au tout début de la pièce qui posent toutes les problématiques d’une telle réactivation et toute l’esthétique de cette époque. La première planche est constituée de croquis, d’esquisse, de texte en allemand, et d’informations génériques. La seconde est constituée de cinétographie Laban donnant des informations relatives au premier moment de danse. Les couleurs sont présentes dans les deux, la notion de tracés, de trace, d’espace parcouru et balayé, d’espace dynamique posent un univers chorégraphique. La troisième planche rassemble des cinétogrammes d’Albrecht Knust datant de 1928, et relatif au début de la pièce Der Titan. (Christine Caradec)